Lancement du "Palestinian Museum" à Bir Zeït

Lancement du "Palestinian Museum" à Bir Zeït

Jeudi dernier a été le jour de la pose de la première pierre d »un musée « transnational » dédié à la culture, l »histoire et la société de la Palestine, conçu pour les Palestiniens des Territoires et d »Israël mais aussi de la diaspora.

Situé à Bir Zeit près de Ramallah en Cisjordanie, le « Palestinian Museum » reliera « tous les Palestiniens, où qu »ils se trouvent, avec une précieuse source d »information sur la Palestine et son histoire », ont expliqué les organisateurs, en insistant sur sa dimension « électronique » afin de toucher la diaspora.

Pour la première fois, un musée moderne présentera les narratifs des Palestiniens, via des expositions d »objets et documents historiques, en combinant l »art visuel, la recherche scientifique et les programmes éducatifs, le concret et le virtuel, ont-ils précisé.Palestinian-Museum

« Ce sera davantage qu »un bâtiment traditionnel avec des vestiges archéologiques. Nous avons comme ambition une institution qui transcendera toutes les frontières, géographiques et politiques », a expliqué aux journalistes le directeur du projet, Omar Al-Qattan.

Le coût de cet établissement de 40.000 m2, érigé près de l »université de Bir Zeit et dont la première phase de construction devrait être achevée à l »automne 2014, est évalué à 20 millions de dollars (15,25 M EUR).

Conçu par un cabinet d »architecture basé à Dublin, il sera financé par la Welfare Association, une ONG caritative indépendante fondée par des entrepreneurs palestiniens.

La ministre palestinienne de la Culture Siham Barghouti a souligné « l »importance du lien entre la mémoire et l »histoire palestiniennes, et du maintien des contacts avec les Palestiniens partout dans le monde ».

Previous Battir, la civilisation romaine au coeur de la Palestine
Next Al Koufiyeh en exclusivité à Palestine en campagne

About author

A lire aussi ...

Patrimoine

Zeit O’ Za’atar à la fête de l’Huma 2012

14/09/2012 | 16/09/2012 Oui le Philistin est encore là cette année après le plébiscite de l’édition 2011 : un stand 100% Palestine comme d’habitude avec la gastronomie palestinienne ; on

Véra Tamari : une œuvre éphémère et gênante

par Sonia Nettnin, Ramallah Online Art de la résistance ou résistance par l’art ? Vera Tamari avait réalisé une installation assez troublante dans les rues de Ramallah ;  laquelle représentait

Patrimoine O Commentaire

Ville et patrimoine en Palestine

Une ethnographie des savonneries de Naplouse, de Véronique Bontemps « Elle a été bénie cette ville au savon merveilleux Il fit sa fierté parmi les villes et les pays Les

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!