» Zone 6  » un cabaret palestinien à l’humour grinçant

 » Zone 6  » un cabaret palestinien à l’humour grinçant

En Territoires occupés, la vie continue.
Avec ses drames, ses fêtes, ses amours, ses rêves. Mais la tragédie d’un peuple est avant tout la tragédie des individus. Ces individus sont des êtres complexes, pleins de contradictions, avec leurs aspirations et leurs douleurs. Ils n’ont souvent d’autre solution que de réagir par l’humour et l’ironie face à des situations sans issue. Énergie du désespoir peut-être, mais énergie surtout. L’énergie de la vie, de la lutte, du désir de survivre. La volonté d’échapper aux difficultés du quotidien. Cette énergie qui permet de passer le cap en riant du pire.
Les scènes de ce cabaret se déroulent dans un cimetière, une morgue, au sein d’une famille regardant la télé, au cours d’un voyage en France… On rit et on pleure en même temps ; du théâtre immédiat, aux prises avec la réalité, non seulement de la Palestine, mais aussi du monde.

« Cabaret à l’humour grinçant autour de scènes se déroulant dans un cimetière, une morgue, au sein d’une famille regardant la télé, au cours d’un voyage en France… On rit et on pleure en même temps. Du théâtre immédiat, aux prises avec la réalité. Non seulement de la Palestine, mais aussi du monde. » Télérama

Zone 6

du 21 au 26 mai La Maison des Metallos
mise en scène Adel Hakim, Kamel Al Basha / avec les acteurs du Théâtre National Palestinien (Jérusalem) Hussam Abu Eisheh, Alaa Abu Garbieh, Kamel Al Basha,Yasmin Hamaar, Shaden Salim, Daoud Toutah / textes de Hussam Abu Eisheh, Kamel Al Basha, Ibrahim Jaber Ibrahim / en arabe et en français

La Maison des Metallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

Previous "Uncle Nashaat" : une histoire palestinienne
Next Expo Taysir Batniji à mp2013

About author

A lire aussi ...

Culture

L’Orchestre des Jeunes de Palestine en tournée cet été en France

Dans le cadre de la biennale des orchestres de jeunes, le Grand Théâtre de Provence accueille le Palestine Youth Orchestra, réunissant les meilleurs musiciens du Conservatoire Edward Saïd et d’autres

Culture

Habib Al-Deek à Palestine en Campagne 2015

Habib Al-Deek est professeur de musique orientale, de solfège arabe, de chœur, de théorie de la musique et d’instruments (Oud, Violon, Buzuq, Qanun et Percussions). Mais c’est aussi un musicien

Général

Iyad Ramadan Sabbah, l’iconoclaste !

Professeur d’art plastique à l’université Al-Aqsa de Gaza, Iyad a installé ses statues en fibre de verre recouvertes d’argile, dont certaines sont constellées de taches de peinture rouge, à proximité

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!