"Uncle Nashaat" : une histoire palestinienne

"Uncle Nashaat" : une histoire palestinienne

Nashaat est un soldat palestinien, tué par les Israéliens en 1982. Quand Aseel, le neveu de Nashaat, découvre des éléments qui le font douter quant aux circonstances de la mort de son oncle, il s’engage dans une recherche pour élucider ce mystère et connaître la vérité.

Un documentaire édifiant sur une histoire familiale qui met en perspective le destin d’un pays tout entier.

Quelques mots du réalisateur, Aseel Mansour

L’histoire de Nashaat vient d’une une préoccupation qui m’est très personnelle et intime.
J’ai grandi en idolâtrant Nashaat, le héros de ma famille. Il a été tué dans la bataille par les Israéliens au Liban en 1982, et sa mort avait marqué mon père si profondément, que cela à profondément marqué toute mon enfance.
Faire ce film a changé ma vie. J’ai beaucoup appris sur mes propres faiblesses, comment j’en suis arrivé là aujourd’hui ; sur mon histoire entre mon père et moi et la relation chaotique que nous avons eue ; sur ma terre et comment elle m’a été volée, non seulement par les Israéliens, mais aussi par les miens, des personnes de ma propre famille et les drames familiaux que cela à laissé parmi nous ; mais le plus important , j’ai appris qui avait tué Nashaat, mon frère, mon idole : une vérité qui a secoué toute ma famille et toutes mes croyances.
Uncle Nashaat  (Ammo Nashaat)

un documentaire d’Aseel Mansour
Mention Spéciale au Festival du Film de Carthage
Sortie : 10/2011
Durée : 86mn

Previous Palestine en Campagne, c'est parti
Next " Zone 6 " un cabaret palestinien à l'humour grinçant

About author

A lire aussi ...

 » Zone 6  » un cabaret palestinien à l’humour grinçant

En Territoires occupés, la vie continue. Avec ses drames, ses fêtes, ses amours, ses rêves. Mais la tragédie d’un peuple est avant tout la tragédie des individus. Ces individus sont

Culture

Expo « L’autre visage de la Palestine » à Grenoble

[vc_row][vc_column][vc_column_text]3 visages de la Palestine vus par 3 jeunes photographes palestiniens : Amro RIMAWI (Cisjordanie), Ahmed ABU BU AJWEH (Cisjordanie) et Mohamed ABU ABU HASEIRA (Gaza). Une exposition à découvrir

Général O Commentaire

"Jérusalem et la Palestine"

un livre de photos d »Elias Sanbar, Père Jean Michel de Tarragon, Salim Tamari, Nazmi Al-Jubeh Écrivain et historien est également le rédacteur en chef de la Revues d’études palestiniennes (Paris,

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!