Ue & Israël, une affaire qui roule (de mieux en mieux)

A Bruxelles, le jeudi 6 mai 2010, à 11h, dans le bâtiment Justus Lipsius, Diego López Garrido, secrétaire d’Etat espagnol pour l’Union européenne et Binyamin Ben Eliezer, ministre de l’Industrie, du Commerce et du Travail pour le compte d’Israël ont signé le Protocole à l’accord euro-méditerranéen établissant une association entre les Communautés européennes et leurs États membres, d’une part, et l’État d’Israël sur l’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels.

Ce qui laisse songeur sur les propos de M. Solana, qui avait déclaré, en Israël, au mois d’octobre dernier : « Israël permettez-moi de le dire, est un membre de l’Union européenne sans être membre de ses institutions ». Il avait poursuivi en notant qu’Israël était « partie prenante à tous les programmes de l’Union » et apportait un haut savoir-faire dans les technologies de pointe. Il a souligné qu’aucun des États en cours d’adhésion à l’Union n’avait de relation aussi étroite avec l’Union qu’Israël, bien que cet État n’ait jamais été candidat à l’adhésion. Il avait assuré l’auditoire que Bruxelles faisait son possible dans le dossier iranien. Enfin, il concluait que la lenteur du processus de paix israélo-palestinien n’était pas imputable à Israël, mais à un simple problème de méthodologie !

Previous Entretien avec Adel Samara
Next L'autorité palestinienne durcit le ton

About author

A lire aussi ...

Personnalités O Commentaire

"Uncle Nashaat" : une histoire palestinienne

Nashaat est un soldat palestinien, tué par les Israéliens en 1982. Quand Aseel, le neveu de Nashaat, découvre des éléments qui le font douter quant aux circonstances de la mort

Général O Commentaire

"Jérusalem et la Palestine"

un livre de photos d »Elias Sanbar, Père Jean Michel de Tarragon, Salim Tamari, Nazmi Al-Jubeh Écrivain et historien est également le rédacteur en chef de la Revues d’études palestiniennes (Paris,

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!