Tournée « Looking for Gaza », oratorio electro

Tournée « Looking for Gaza », oratorio electro

Oratorio electro

A la croisée du carnet de voyage et du concert électro, Looking for Gaza (Oratorio electro) relate les tribulations d’un auteur en route vers cette enclave palestinienne, et témoigne de la situation à laquelle sa population est confrontée.
Une création littéraire et musicale, à la fois poétique et ancrée dans le réel, initiée par Gérald Dumont, auteur et metteur en scène prenant ses sources en Palestine et à Gaza suite à plusieurs résidences.
Un auteur devient donc acteur et témoin. Il livre une performance au sein de laquelle la musique électro devient comme un écho au bruit de  « là-bas ». Ce spectacle est un état des lieux de cette région,  une résonnance, sans doute imparfaite, sans doute déformée, parfois imaginaire de ce pays, mais qui le rend bien plus réel.

Mot du metteur en scène

« Looking for Gaza  (Oratorio electro) vient d’un parcours personnel, intime, une envie d’en découdre avec des certitudes et sans chercher de réponses, me confronter à des questions. Looking for Gaza (Oratorio electro) vient d’une impérieuse nécessité d’aller là ou se fait le monde contemporain, de tenter d’en comprendre certaines arcanes, et d’en donner, immodestement, ma vision et la partager. Cette parole là, qu’elle soit la mienne ou celle d’un autre est nécessaire. Elle vient d’un vécu, d’expérience et de rencontres. Elle doit venir du bruit des autres et du monde. Et celui de la Palestine me dérange. Quelque chose ne tourne vraiment pas rond. C’est cette multiplicité de vues que j’aimerais rapporter de là-bas, une dialectique parfois hystérique, à l’image de la Palestine, violente, crue, en construction et en déconstruction »
Gérald Dumont

Un projet de la compagnie Théâtre K.


Le Théâtre K. est né en 1997 quand Alhoucin Djara, Gérald Dumont et Corinne Masiero se sont retrouvés pour créer le premier spectacle de la compagnie « Délicatesse pour Mr troll », adapté d’une nouvelle de Dino Buzzati. Le Théâtre K est né quand il aurait bien aimé écrire : « Nul n’est tenu de trouver que ces voix confuses chantent mieux que les autres et disent le fin fond du vrai. Il suffit qu’elles existent et qu’elles aient contre elles tout ce qui s’acharne à les faire taire, pour qu’il y ait un sens à les écouter et à chercher ce qu’elles veulent dire. »

« Looking for Gaza », oratorio electro

Coproduction et partenariats: Centre Culturel Ronny Coutteure à Grenay, ville de Villeneuve d’Ascq avec la Ferme d’en Haut et la Médiathèque Till l’Espiègle
Avec le soutien du Conseil Régional du Nord Pas de Calais, de l’Institut Français, de l’Institut du Monde Arabe, du Conseil Général du Nord.
14 novembre 2014 : Maison Folies de Wazemmes, Lille
17 novembre 2014 , Aulnoye Aymeries

28 novembre 2014 , St Pierre des Corps 

Previous Iyad Ramadan Sabbah, l'iconoclaste !
Next Expo "L'autre visage de la Palestine" à Grenoble

About author

A lire aussi ...

Agenda

Farag Sleman au Festival des Jeunes Créateurs Contemporains palestiniens à l’IMA

Festival des jeunes créateurs contemporains palestiniens à l’Institut du Monde Arabe à Paris En partenariat avec l’Institut Culturel Franco-Palestinien Le Festival des jeunes créateurs contemporains palestiniens (11-14 juin 2015) sera

La cuisine palestinienne aux « Voix Vives » 2012 à Sète

Le Festival « Les Voix Vives de Méditerranée » aura donné l’occasion cette année aux poètes, habitants et touristes étant présents l’occasion de faire connaissance avec la cuisine palestinienne.   L’association Le Philistin

Palestine O Commentaire

Dam, dabke on the moon ندبك عالقمر

article de  Yves Gonzalez-Quijano Dam, défricheurs à la fin des années 1990 literature review for dissertation du rap palestinien, lui-même pionnier du rap arabe –avec ces titres phares  « Qui est