Ramallah Toulouse en cirque

L’Ecole de Cirque de Ramallah à Toulouse

L’Ecole de Cirque de Palestine, basée à Ramallah, est une ONG fondée en 2006. Cette école propose des formations aux arts du cirque pour des jeunes palestiniens de 10 à 20 ans. Une fois par an, les étudiants les plus expérimentés préparent une grande représentation.
Le concept du spectacle Derrière le mur s’appuie sur le quotidien des enfants palestiniens qui grandissent trop vite. Il raconte la perte de l’enfance et du passé, la séparation de la terre et de la famille par un mur. Jongleurs, trapézistes et échassier, acrobates et clowns se mêlent autour d’une danse en hommage à la vie.
Dans le cadre de l’accord de coopération avec Ramallah, Toulouse accueille l’Ecole de Cirque de Ramallah au Lido, pour deux représentations gratuites de son spectacle « Derrière le mur » le vendredi 23 juillet à 20h30 et le mardi 27 juillet à 15h.
Heureux toulousains, profitez-en et faites tourner !

Réservation indispensable :
accueil.lido@mairie-toulouse.fr
06 61 11 16 10

Info :
Derrière le mur – Ecole de cirque de Ramallah
23 juillet à 20h30 / 27 juillet à 15h
Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse
Accès au chapiteau : métro Argoulet
Parking : 29 rue de  Rabastens

Previous Artiste de Palestine : Rula Halawani
Next Je serai parmi les amandiers, d'Hussein Al-Barghouti

About author

A lire aussi ...

Omar de Hany Abu-Assad, un pur film de genre palestinien

Omar, le dernier film d’ Hany Abu-Assad, fait parler de lui parce qu’il est un des premiers films à être 100% produit par l’industrie du cinéma palestinienne. Il prouve alors

Général O Commentaire

Sauver la plus vaste mosaïque du monde à Jéricho

Recruté par l’Unesco et l’Autorité palestinienne, l’architecte suisse Peter Zumthor a pour ambition de sauver la plus vaste mosaïque du Moyen-Orient, sinon du monde, dans les ruines du Palais d’Hisham,

Général O Commentaire

Main basse sur l’eau

Alors que la contribution des ressources palestiniennes au système aquifère de la Palestine historique (Israël et les territoires occupés) est de l’ordre de 47 %, la population palestinienne n’a accès

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!