Raed Andoni : cinéaste, palestinien et indépendant !

Né en 1967 en Cisjordanie, Raed Andoni mène un parcours d’autodidacte qui l’associe dès 1997 au développement du cinéma indépendant en Palestine.
Producteur avant de devenir réalisateur, il est le co-fondateur de « Dar Films », une société de production indépendante basée à Ramallah. À travers Dar, il a produit et co-produit plusieurs documentaires primés, tels que THE INNER TOUR, LIVE FROM PALESTINE et INVASION.
Raed Andoni est également le co-fondateur de la société de production parisienne « Les Films de Zayna ». Son premier documentaire en tant que réalisateur, IMPROVISATION, SAMIR ET SES FRERES, dresse un portrait intime des musiciens du Trio Joubran. Produit en association avec Arte, il a reçu le prix « Art et Culture » de la Compétition internationale du documentaire méditerranéen en 2006 et a été présenté dans de nombreux festivals internationaux.

« FIX ME »

C »est son casino online premier long-métrage. Lorsque le réalisateur palestinien Raed Andoni a commencé à avoir des migraines tenaces, il chercha de l »aide à l »extérieur, et vit sa ville, Ramallah, complètement différemment… Ce film parle de l »impossibilité d »échapper à l »Histoire, celle de l »occupation en l »occurrence quand on veut entrer en profondeur dans sa propre histoire. Ce serait tout du moins là le destin de tout Palestinien.
Aussi grave que burlesque, “Fix me”, mi-fiction, mi-documentaire, raconte la vie d’un quarantenaire palestinien, ancien combattant de la cause, qui, pour soigner ses migraines existentielles, entame une analyse. Un film résolument inclassable, qui tente de dessiner la psyché collective du peuple palestinien aujourd’hui.

FILMOGRAPHIE

Réalisateur:
2009 Fix me, documentaire, 98min, Rouge International, Les Films Zayna, Arte France Cinéma
2005 Improvisation, documentaire, 60min, ARTE

Producteur:
2003 Egteyah « Envation », documentaire, 60″
2002 Live from Palestine, documentaire, 57″, ARTE
2001 Tahadi, documentaire, 20″
2000 The Inner Tour, documentaire, 94″

Previous Fadwa Tuqan et la poésie arabe
Next Le psychiatre palestinien Eyad El-Sarraj a reçu le prix Olof Palme

About author

A lire aussi ...

Culture O Commentaire

Lettre d’Utopia au Ministre de la Culture

Monsieur le Ministre, Nous aimons les films israéliens, nous les diffusons abondamment, qu’ils soient soutenus par des fonds israéliens ou qu’ils soit indépendants de ces fonds dans leur production, et

Palestine

La résistance palestinienne récompensée au Feofd

La 2e édition du Festival Europe-Orient du film documentaire, un événement initié par l’Association marocaine des études médiatiques et des films documentaires (AMEMFD), a remis son Grand Prix le 13

Culture O Commentaire

Boycott Utopia : et les artistes israéliens alors …

Et bien certains d’entre eux applaudissent à la décision des cinémas UTOPIA, qui ont déprogrammé un film israélien en apprenant l’assaut israélien contre la flotille de la liberté. Ils dénoncent

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!