Quelques mots.

Quelques mots.

Logo Philistin

 

A l’approche de la 3ème édition du festival Palestine en Campagne. Quelques mots.

Chaque édition de Palestine en Campagne est différente, toujours en donnant la plus grande place aux artistes, acteurs sociaux, producteurs et amis palestiniens.
Mais aussi avec la complicité des artistes locaux heureux de participer à ce festival.

Cette année, ils seront plus de 30 Palestiniens dans notre village de Gages pour célébrer l’existence la vitalité de la culture, du patrimoine et de l’identité palestinienne.

Tous nos invités ont maintenant leur visa et seront présents pour nous apporter le souffle de leur résistance par la culture et leurs activités socio-économiques.
Le nombre des réservations est supérieur aux années précédentes et nous nous préparons à une belle fête partagée dans notre beau pays d’Aveyron : Destination touristique pour quelques visiteurs palestiniens qui ont eu vent de la notoriété de notre évènement et qui souhaitent eux aussi, partager avec nous des moments joyeux.

Les prévisions météo sont favorables et nous vous attendons tout en réglant les derniers détails… !

Notre belle équipe Philistine vous salue.
A très vite

Candice, Fatima, Rémy, Jacques et Jean-Marie

 

 

Previous Fawaz Ajlonie - Conférence
Next Palestine en Campagne 2019 en préparation, retenez les dates !

About author

A lire aussi ...

Agenda

Zeit O’ Za’atar à la fête de l’Huma 2012

14/09/2012 | 16/09/2012 Oui le Philistin est encore là cette année après le plébiscite de l’édition 2011 : un stand 100% Palestine comme d’habitude avec la gastronomie palestinienne ; on

Culture O Commentaire

« Terre de Sumud » au Festival de Bretenoux-Biars, à Givors et Vaux en Velin

Terre de Sumud ouvrira le 8ème festival du documentaire engagé de Bretenoux -Biards (46) – 19 h : Terre de Sumud, de Stéphane Valentin, France 2009, 60′ : comment travailler

Culture

Festival Ciné-Palestine à Paris

Le Festival Ciné-Palestine a pour objectif de mettre au-devant de la scène les cinéastes palestiniens contemporains et de valoriser une production importante, dont les contenus artistiques, pourtant de grande qualité,