Polyphonies palestiniennes à Nantes

Vendredi 3 septembre 2010, l’espace culturel Capellia à Nantes accueillera un concert exceptionnel, organisé en soutien à une coopérative d’agriculteurs palestiniens. Fruit d’échanges entretenus depuis de longues années entre le Pays nantais et la Palestine.

Chant de tradition
« La Nuit comme le jour », création du trio BHQ (Roland Brou, Mathieu Hamon et Charles Quimbert) appartient à la tradition orale de Haute-Bretagne. Ces chanteurs à voix nues s’habillent d’harmonies et exposent avec force un chant traditionnel, en français qui, tour à tour, aime, s’oppose, s’insurge, festoie… Grâce au travail effectué avec Manu Théron (polyphonies marseillaises) pour les arrangements vocaux et Gérard Delahaye pour la mise en scène, les trois artistes parviennent à une oeuvre dépouillée de tout artifice vocal : solos, duos, trios, unissons, bourdons, canons, chants à répondre, poly-monodies, polyphonies…

Chant solidaire
Le concert est organisé en soutien à la coopérative Al Sanabel (Palestine), animée par Raed Abu Yusef, près de Hébron. Mathieu Hamon en avait fait la promesse à Raed. Il a facilement convaincu ses deux compères de scène. La date a été fixée en fonction de la venue de Raed en stage dans notre région, à la coopérative Terrena, pour approfondir les techniques de fabrication de jus de raisin, objet de la coopérative Al Sanabel.

03/09/2010 – 20 h 30, à Capellia.
Tarifs : 10 € et 5 €
INFOS :
L’agence culturelle bretonne
24 quai de la Fosse 44000 Nantes

SOURCE
Ouest France

Previous Le cinéma renait à Jénine
Next La medjoul de Palestine, reine des dattes

About author

A lire aussi ...

Culture O Commentaire

Raed Andoni : cinéaste, palestinien et indépendant !

Né en 1967 en Cisjordanie, Raed Andoni mène un parcours d’autodidacte qui l’associe dès 1997 au développement du cinéma indépendant en Palestine. Producteur avant de devenir réalisateur, il est le

Culture O Commentaire

Lettre d’Utopia au Ministre de la Culture

Monsieur le Ministre, Nous aimons les films israéliens, nous les diffusons abondamment, qu’ils soient soutenus par des fonds israéliens ou qu’ils soit indépendants de ces fonds dans leur production, et

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!