Le Philistin à l’Huma 2014, avec Michel Collon et Radja Abou Dagga

Le Philistin à l’Huma 2014, avec Michel Collon et Radja Abou Dagga

Cette année nous organisons sur le stand du Philistin une rencontre avec Michel Collon et Radja Abou Dakka sur le thème : « Gaza sous les bombes, médiamensonges, comment résister ? »

Michel Collon

Michel Collon est écrivain et journaliste belge indépendant. Il écrit,  collabore à des documentaires et divers projets et émissions (radio, tv, …) et a fondé le Collectif Investig’Action (http://www.michelcollon.info/). IL anime le site michelcollon.info avec une newsletter diffusée à 60.000 abonnés en français, et 70.000 fans sur facebook. Il est l’auteur du livre « Israël, parlons-en ! » déjà vendu à plus de douze mille exemplaires, sans aucune communication et à travers le seul réseau du bouche à oreille.Il est spécialisé dans l’analyse des stratégies de conflits, l’étude des relations Nord-Sud et les médiamensonges.

Radja Abu Daggadigga

Radja Abu Dagga est journaliste palestinien francophone de Gaza. Il a couvert la guerre de 2008/2009 en direct de Gaza pour la chaîne de télévision France 24.
Radja était en Palestine pendant la dernière agression israélienne en juillet août 2014, il a vécu les événements de l’intérieur. Un regard du dedans intéressant à écouter.
 
Michel et Radja nous apporterons leur témoignage et leur analyse du traitement de l’information pendant la dernière guerre à Gaza.

Venez nous rejoindre sur le stand du Philistin rue Gladys Marin, Village du Monde samedi 13 à 15h

Librairie et dédicace des livres de Michel Collon
Previous Samih Al-Qassim, un poète, un résistant
Next La résistance palestinienne récompensée au Feofd

About author

A lire aussi ...

Général O Commentaire

"Jérusalem et la Palestine"

un livre de photos d »Elias Sanbar, Père Jean Michel de Tarragon, Salim Tamari, Nazmi Al-Jubeh Écrivain et historien est également le rédacteur en chef de la Revues d’études palestiniennes (Paris,

A la une

Les chebabs de Yarmouk

Synopsis Les « chebabs » de Yarmouk, c’est avant tout une bande de potes, qui se connaissent depuis l’adolescence… Dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du MoyenOrient, créé

Abdulrahman Katanani surprend la Fiac

15.10.2012 | 21.10.2012 « Il y a toujours un message, ou une cause, caché derrière tout ce que l’enfant palestinien fait, même en jouant tout simplement ». A Katanani  Abdulrahman Katanani