Munjed le  barbier de Balata

Munjed le barbier de Balata

Munjed Ali Aïssa Srouji, 41 ans, est né dans le Camps de réfugiés de Balata, prés de Naplouse. Il est originaire du village Aljammasin Ashsharqїa, près de Yaffa.

A l’âge de 15 ans, lorsque sa mère est décédée, il a décidé de quitter l’école d’UNRWA (puis l’école Qadri Touqan) au camp de Balata afin de suivre les pas de son père et de son grand-père en apprenant le métier: barbier coiffeur.

Il enseignera ce savoir faire, issu de la famille Srouji, à ces enfants.

Durant le festival, Munjed fera quelques démonstrations. Alors messieurs, soyez prêts !

Previous La troupe nationale palestinienne de dabké
Next ABEER HAMAD

About author

A lire aussi ...

« Bulles de Sodastream, larmes de Palestine. »

Jacques Tardi est en colère contre le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD) qui l’a exposé cette année. Alors que la 41e édition de la manifestation s’est achevée

Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving, c’est d’abord l’histoire de la détermination de deux sœurs : Khadra et Hanan Elsana qui sont à l’origine de la création de l’ong Sidreh qu’elles ont fondée en

Général O Commentaire

La Palestine, membre à part entière de l’UNESCO

La Palestine est devenue, lundi, membre à part entière de l’Unesco. La demande d’adhésion de l’Autorité palestinienne, qui jouissait jusqu’à présent d’un statut d’observateur auprès de l’agence des Nations unies