Mahmoud MUNA, libraire à Jérusalem

Mahmoud MUNA, libraire à Jérusalem

 

Mahmoud Muna est né à Jérusalem et il est diplômé en Médias et Communications de l’Université de Sussex et du King’s College de Londres. Bien connu comme le « Libraire de Jérusalem », il organise des événements culturels et littéraires à la Librairie Educative (Educational Bookshop), dont il est propriétaire, et à la librairie de l’hôtel American Colony, à Jérusalem. Quand il ne lit pas ou ne vend pas de livres, Muna écrit des articles où il croise culture, politique, langue et identité. Grâce à son immersion dans des activités culturelles, il a développé une compréhension et une vision uniques sur le rôle de la culture dans la création d’un espace de changement social et politique à Jérusalem et au-delà.

 

Défis et opportunités pour la résistance culturelle en Palestine

Mahmoud Muna partagera ses réflexions sur les différentes manières d’utiliser la culture pour défendre l’identité palestinienne contre les attaques incessantes d’Israël. Il explorera la réelle opportunité que représente la culture pour combler le vide laissé par l’effondrement systématique des principales formes d’influence sociale collective – les paradigmes politiques, religieux et patriarcaux. Dans quelle mesure peut-on politiser la culture ? Comment peut-elle soutenir un changement politique, et pourquoi la culture pourrait-elle être le dernier mécanisme de défense qui reste dans l’arsenal palestinien ?

Previous Palestine en Campagne 2019 en préparation, retenez les dates !
Next Rewaa MERSHID, JOURNALISTE PHOTOGRAPHE

About author

A lire aussi ...

Pec

Abeer MASHNI

  Abeer MASHNI, consultante en gestion de projets publics et droit des collectivités locales Abeer Mashni est née à Jérusalem et elle est diplômée en Droit administratif et des collectivités territoriales. Abeer

A la une

La psychiatre Dr. Samah Jaber à Palestine en Campagne 2015

Dr. Samah Jaber est une psychiatre, psychothérapeute et écrivaine palestinienne qui s’intéresse et se soucie du bien-être de sa communauté, au-delà des questions de santé mentale. Depuis de nombreuses années,