L’Orchestre des Jeunes de Palestine en tournée cet été en France

L’Orchestre des Jeunes de Palestine en tournée cet été en France

Dans le cadre de la biennale des orchestres de jeunes, le Grand Théâtre de Provence accueille le Palestine Youth Orchestra, réunissant les meilleurs musiciens du Conservatoire Edward Saïd et d’autres institutions du monde entier.
Un programme riche en métissages et un orchestre de jeunes à encourager :

– Hector Berlioz, Ouverture du Roi Lear, op. 4
– Piotr Ilitch Tchaïkovski, Symphonie n°2 en ut mineur Petite Russie, op. 17
– Charles Gounod, Je veux vivre, extrait de Roméo et Juliette
– Giuseppe Verdi, È strano…Sempre libera, extrait de La Traviata
– Naji Hakim, Baalbeck (création 2015 pour le Festival international de Baalbeck)

Sous la direction de Nicolas Simon, l’orchestre va inaugurer sa deuxième décennie par une tournée en France, en août 2015. Une résidence au Grand Théâtre de Provence va être suivie de concerts à Paris, Lyon  et Aix-en-Provence.

Le Palestine Youth Orchestra dépend du Conservatoire National de Palestine Edward Saïd (The Edward Said National Conservatory of music), une structure privée – affiliée à l’Université de Birzeit – qui gère également l’Orchestre National de Palestine, l’un des débouchés professionnels pour les membres du PYO. Les tournées internationales de ces orchestres représentent pour cette structure un défi considérable tant pour l’organisation que pour le financement. Vous pouvez donc utilement es soutenir en envoyant vos dons et contributions à :
Association France Palestine Solidarité (AFPS) | avec la mention PYO au dos du chèque
21 ter Rue Voltaire 75011 Paris
Tél. : 01 43 72 15 79 | Fax. : 09 56 03 15 79

Les dates à suivre : 

Paris | 26 août Auditorium Marcel Landowski
Lyon | 28 août Grand Amphithéâtre Romain de Fourvière
Aix-en-Provence | 29 août Grand Théâtre de Provence.

Previous Le festival Palest’ [in] & Out, c'est maintenant à l'IMA
Next Expo "Sur mon chemin" à Palestine en Campagne 2015

About author

A lire aussi ...

Publications

« La Cigogne » d’Akram Musallam

Dans un village de Palestine, un modeste enfant aux longues jambes grêles, aux épaules tombantes et au nez allongé se retrouve affublé par sa grand-mère d’un malencontreux sobriquet composé en

Annemarie Jacir, acte II : « When I saw you »

Elle revient à travers un nouvel opus, toujours aussi engagé et claquant. Un jeune palestinien et sa mère devenus réfugiés en Jordanie dans le sillage de la Guerre des Six

Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving, c’est d’abord l’histoire de la détermination de deux sœurs : Khadra et Hanan Elsana qui sont à l’origine de la création de l’ong Sidreh qu’elles ont fondée en