Je serai parmi les amandiers, d'Hussein Al-Barghouti

« Je serai parmi les amandiers »
Hussein Al-Barghouti
Publication Actes Sud / Sindbad

« Trente ans plus tard, je reviens m’installer dans l’arrière-pays de Ramallah, je m’en reviens vers cette beauté qui a été trahie… ».  Ainsi commence ce récit d’un retour au pays natal, à ce verger d’amandiers plantés autour de la maison par le père de l’auteur en 1948, l’année de son mariage – qui est aussi l’année de la grande « catastrophe » palestinienne, la Naqba – et où Hussein Barghouti repose désormais selon ses casino online souhaits.

Il puise d’abord son énergie dans le riche limon du patrimoine populaire palestinien à travers des personnages hauts en couleurs, habités d’un esprit à la fois frondeur et plein de sagesse. L’auteur parvient à mêler intimement et indissociablement toutes les facettes de sa quête personnelle, à la fois intellectuelle, poétique, philosophique, politique et spirituelle. C’est ce qui dote son oeuvre d’une tonalité à nulle autre pareille dans la littérature arabe d’aujourd’hui.

Hussein AL-Barghouti est né en 1954 dans le village de Kobar, près de Rammallah. Titulaire d’un doctorat de littérature comparée, il enseigne à partir de 1992 à l’université de Bir Zet, puis à l’université d’Abou Dis, tout en participant à diverses revues littéraires. En 1997, il figure parmi les fondateurs de la revue Al-Shuarâ (Les Poètes), publiée par la Maison de la poésie de Ramallah. Poète, parolier, dramaturge, scénariste et essayiste, il est aussi l’auteur de deux récits autobiographiques, Lumière bleue et Je serai parmi les amandiers, qui annoncent une nouvelle sensibilité littéraire palestinienne. Il est décédé le 1er mai 2002 à Ramallah.

Récit traduit de l’arabe (Palestine) par Marianne Weiss « Littératures contemporaines »

Previous Ramallah Toulouse en cirque
Next Projet d'accord UE Palestine

About author

A lire aussi ...

Publications

Selma Dabbagh, « Out of it » …

… ou l’histoire d’une jeunesse palestinienne à Gaza Une véritable «success story» pour Selma Dabbagh, cette jeune palestinienne, avocate de formation dont le premier roman, écrit en anglais, a été

Culture O Commentaire

Contes palestiniens

قصص من التراث الشعبي الفلسطيني Ce beau recueil bilingue rassemble neuf contes traditionnels palestiniens collectés dans la région de Bethléem (Cisjordanie) puis mis en forme en arabe par Sharif Kanaana, grand

Publications

« La Cigogne » d’Akram Musallam

Dans un village de Palestine, un modeste enfant aux longues jambes grêles, aux épaules tombantes et au nez allongé se retrouve affublé par sa grand-mère d’un malencontreux sobriquet composé en

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!