Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving, c’est d’abord l’histoire de la détermination de deux sœurs : Khadra et Hanan Elsana qui sont à l’origine de la création de l’ong Sidreh qu’elles ont fondée en 1998 (Sidreh désigne le nom d’un arbre à la longévité exceptionnelle qui pousse dans le Naqab).

Sidreh travaille depuis sa création à la  lutte contre l’analphabétisme et et l’isolement des femmes ; mais aussi la promotion de l’autonomie et l’entrepreneuriat féminins.

C’est dans cet esprit que l’Ong a créé une fabrique artisanale de tapis, avec le plus pur savoir faire bédouin en la matière. Parce que aussi « la société bédouine a besoin de femmes libres, autonomes et créatives pour évoluer et perpétuer nos valeurs ».
Depuis plus de vingt ans, le savoir faire exceptionnel de ces femmes est reconnu à travers le monde entier au cours de nombreuses expositions auxquelles elles sont conviées.  Tout comme leur invitation l’année dernière au siège de l’Onu à New York, au cours de laquelle Khadra Elsana a reçu a cette occasion le prix américain de la promotion sociale.

Lakiya, le Naqab, c’est chez Hanan Elsana, chez Yeela Ranaan et chez beaucoup d’autres femmes et hommes qui ne quitteront jamais cette terre, quoi qu’il leur en coûte.

Hanan Elsana sera à Gages, à Palestine en Campagne ; une occasion de rencontrer cette femme exceptionnelle.  Ou juste de la découvrir.

Info et réservations
www.palestineencampagne.com

Previous Al Koufiyeh en exclusivité à Palestine en campagne
Next Palestine en Campagne sur France 3 : le plébiscite

About author

A lire aussi ...

Personnalités O Commentaire

Fadwa Tuqan et la poésie arabe

Fadwa Tuqan est née à Naplouse le 1er mars 1917. Ne ne lui ayant d’abord pas été donné d’étudier, Fadwa Tuqan s’est forgée d’elle-même avec l’aide de son frère Ibrahim

Expo « Palestine, Oeuvres choisies » à Arcueil

28.09.12 | 08.12.2012 L’art se partage et s’expose aux différents regards. Palestine-Œuvres choisies offre un panel de productions artistiques constitué pour le futur musée d’art contemporain palestinien. Robert Doisneau, Gérard

Abdulrahman Katanani surprend la Fiac

15.10.2012 | 21.10.2012 « Il y a toujours un message, ou une cause, caché derrière tout ce que l’enfant palestinien fait, même en jouant tout simplement ». A Katanani  Abdulrahman Katanani

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!