Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving à Palestine en Campagne

Lakiya Weaving, c’est d’abord l’histoire de la détermination de deux sœurs : Khadra et Hanan Elsana qui sont à l’origine de la création de l’ong Sidreh qu’elles ont fondée en 1998 (Sidreh désigne le nom d’un arbre à la longévité exceptionnelle qui pousse dans le Naqab).

Sidreh travaille depuis sa création à la  lutte contre l’analphabétisme et et l’isolement des femmes ; mais aussi la promotion de l’autonomie et l’entrepreneuriat féminins.

C’est dans cet esprit que l’Ong a créé une fabrique artisanale de tapis, avec le plus pur savoir faire bédouin en la matière. Parce que aussi « la société bédouine a besoin de femmes libres, autonomes et créatives pour évoluer et perpétuer nos valeurs ».
Depuis plus de vingt ans, le savoir faire exceptionnel de ces femmes est reconnu à travers le monde entier au cours de nombreuses expositions auxquelles elles sont conviées.  Tout comme leur invitation l’année dernière au siège de l’Onu à New York, au cours de laquelle Khadra Elsana a reçu a cette occasion le prix américain de la promotion sociale.

Lakiya, le Naqab, c’est chez Hanan Elsana, chez Yeela Ranaan et chez beaucoup d’autres femmes et hommes qui ne quitteront jamais cette terre, quoi qu’il leur en coûte.

Hanan Elsana sera à Gages, à Palestine en Campagne ; une occasion de rencontrer cette femme exceptionnelle.  Ou juste de la découvrir.

Info et réservations
www.palestineencampagne.com

Previous Al Koufiyeh en exclusivité à Palestine en campagne
Next Palestine en Campagne sur France 3 : le plébiscite

About author

A lire aussi ...

Agenda

Réservez en ligne pour Palestine en Campagne 2015

Après le succès de Palestine en Campagne 2013, l’équipe du Philistin est au charbon pour préparer l’édition 2015. Au programme, dans l’esprit Philistin, une fête dédiée à la culture, au

Général O Commentaire

Projet d’accord UE Palestine

La Commission européenne veut faciliter le commerce des produits palestiniens sur les marchés de l’UE. Le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, et le ministre palestinien de l’économie nationale,

Ramallah's Maradona de Stéphane Valentin

L’équipe palestinienne de football n’est reconnue par la FIFA que depuis 1998. Le football, sport populaire par excellence, concentre derrière lui tout un peuple avec ses espoirs, ses doutes, ses

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!