Figeac saute sur Decazeville !

Figeac saute sur Decazeville !

Le «  Collectif Palestine Figeac » et le cinéma «  La Strada » proposent un événement unique autour des  Réfugiés palestiniens.

« Les pays occidentaux ont bien trop longtemps négligé la catastrophe palestinienne (expropriation, occupation, camps de réfugiés, apartheid, épuration ethnique…) et l’archipel
des colonies israéliennes… Nous devons de toute urgence montrer cette exposition sur la Nakba pour rappeler de la manière la plus vivante possible qu’empathie, énergie et
engagement sont nécessaires pour aborder les terribles souffrances que subie le peuple palestinien… J’espère que cette exposition incitera le plus grand nombre à relever le plus
grand défi moral et politique de notre époque. » Richard Falk : rapporteur spécial des Nations Unis sur la situation des droits de l’homme en Palestine.

Programme

– Exposition  «  La Nakba » (La Catastrophe) au cinéma La Strada à Decazeville du  05 au 19 mai 2014.

Vendredi 16 mai 2014
« Ils n’existent pas »  (1974 / 27’)  Film de Mustafa Abu Ali. Le titre vient d’une phrase de Golda Meir (1). Abu Ali est un des premiers réalisateurs palestiniens et fondateur de la division cinématographique de l’OLP. La loi israélienne lui interdit de vivre, ou même de visiter, sa ville natale de Maliha (proche de Jérusalem) et il doit vivre à Ramallah. Maliha a été attaquée en juillet 1948 et partiellement détruite par les forces sionistes. Tous les habitants ont subi un nettoyage ethnique et sont devenus des réfugiés jamais autorisés à revenir chez eux.
–  « Réfugiés palestiniens : Ça suffit, on rentre » (2012 / 26’) Reportage de Chris Den Hond et Mireille Court ;  Remerciements spéciaux à Walid Atallah et Rola Ezzedine. 30 ans après le massacre de Sabra et Chatila, nous avons visité 7 camps palestiniens au Liban. Des rencontres avec des réfugiés montrent la situation précaire dans les camps et l’urgence du retour. C’est au Liban que les réfugiés palestiniens survivent dans les pires conditions. Partout la même pauvreté, … mais partout aussi la même volonté inébranlable de retourner dans leur pays, la Palestine.
– Rencontre et débat avec Walid Atallah :  Né en Palestine en 1962 dans le village de Jefna, proche de Ramallah. Il est réfugié en France depuis 1969, suite à
la guerre de 1967. Walid commentera les 2 films et répondra aux questions…

Lundi 19 mai 2014, à la Strada
Projection de « Gaza Calling », en présence de la réalisatrice palestinienne Nahed Awwad. La séance sera précédée de la projection du court-métrage « Ecarter les murs » d’un jeune cinéaste du département audiovisuel de l’université de Bethléem.
Cette soirée  organisée avec le soutien du Collectif Palestine Figeac sera la clôture de la quinzaine palestinienne.

Info :

Compagnie Ici, Là-Bas et Ailleurs
Tel 06 38 85 21 79
: http://compilba.free.fr

Pour les figeacois : covoiturage à 19h.45’ au départ du Foirail

Previous Mahdi Fleifel primé au Festival du film méditerrannéen de Tétouan
Next Tournée kHaled Hidmi en France

About author

A lire aussi ...

Culture O Commentaire

Edward Saïd, un intellectuel palestinien du XXème siècle

Saïd est né à Jérusalem le 1er novembre 1935. Son père était un homme d’affaire palestinien chrétien riche et un citoyen américain tandis que sa mère est née à Nazareth

Palestine O Commentaire

Hani Zurhob , de la figuration à l’abstraction

  Lorsque, au détour d’une conversation, il vient à être évoquer le nom de la Palestine, c’est toujours du triste conflit qui déchire ce pays dont il est question, sans

Culture O Commentaire

Des philistins au Festival Ciné-résistance de Foix

Du 9 au 17 juillet 2010 à Foix Interview Sebastien du Philistin Foix Le Festival Ciné-résistances de Foix, c’est : – 100 films – 8 débats – 4 thématiques –

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!