Contes palestiniens

قصص من التراث الشعبي الفلسطيني

Ce beau recueil bilingue rassemble neuf contes traditionnels palestiniens collectés dans la région de Bethléem (Cisjordanie) puis mis en forme en arabe par Sharif Kanaana, grand spécialiste de la littérature orale palestinienne, et en français par Praline Gay Para. Il est le fruit d’une collaboration entre le COBIAC (Collectif de bibliothécaires et intervenants en action culturelle) et une association culturelle palestinienne, Al-Rowwad, et a bénéficié du soutien du conseil général des Bouches-du-Rhône. On trouve souvent dans ces contes des femmes enceintes, ou d’autres qui ne parviennent pas à l’être et qui, suite à un vœu, donnent finalement le jour qui à une poule, qui à une petite crotte, qui à une cafarde, et qui à une lentille…
Langage et images crues pour des contes retranscrits sans fioritures, et dont le charme réside dans la simplicité et le langage direct. Les illustrations, réalisées par ordinateur, sont assez réussies, ainsi que la mise en pages qui reprend des motifs décoratifs traditionnels pour former un cadre autour de chaque page. En ce qui concerne le bilinguisme, tous les textes en français sont présentés à la suite les uns des autres, dans le sens de lecture français, et ceux en arabe, dans le sens de lecture arabe, en reprenant les mêmes illustrations pour les deux langues.

Info
Auteur : Sharif Kanaana
Illustrateur : Ahmad Al-Khaldi
Traducteur : Praline Gay-Para
Lieu d’édition : Ramallah
Éditeur : Tamer Institute for Community Education
Année d’édition : 2009
Format : 30 x 23 cm
ISBN : 978-9950-326-51-4
Âge de lecture : à partir de 9 ans

Previous Tournée Handala en France
Next Sahar Khalifa, une nostalgie palestinienne

About author

A lire aussi ...

Publications

« La Cigogne » d’Akram Musallam

Dans un village de Palestine, un modeste enfant aux longues jambes grêles, aux épaules tombantes et au nez allongé se retrouve affublé par sa grand-mère d’un malencontreux sobriquet composé en

Agenda

« La belle promise » de Suha Arraf

Synopsis En Palestine, trois sœurs issues de l’aristocratie chrétienne ont perdu leur terre et leur statut social après la guerre de 1967 avec Israël. Incapables de faire face à leur

Annemarie Jacir, acte II : « When I saw you »

Elle revient à travers un nouvel opus, toujours aussi engagé et claquant. Un jeune palestinien et sa mère devenus réfugiés en Jordanie dans le sillage de la Guerre des Six

O Commentaire

Aucun commentaire

You can be first to comment this post!