Ça va slamer le 14, 15, 16 août à Palestine en Campagne

Ça va slamer le 14, 15, 16 août à Palestine en Campagne

Etudiante de 20 ans, Farah Chamma slame le désenchantement de la jeunesse arabe face à l’utilisation politique et sociale de la religion, face aux incertitudes sur leur avenir.

Cette jeune palestinienne, étudiante en droit à la Sorbonne d’Abu Dhabi, a su extérioriser l’injustice dont toute une génération souffre, à travers son poème lors d’un concours international de jeu de mots: «the Flex word play». Son poème «Comment je peux croire» a créé le buzz, et l’a propulsée représentante de cette génération.

Polyglotte, elle est complètement francophone et sera accompagnée de Salam Ismaïl, pour faire claquer les mots comme on ouvre des portes.

Salam Ismaïl est originaire de Gaza, étudiant en génie civil, il pratique cependant sa passion, le oud, en professionnel; il l’enseigne et accompagne fréquemment des manifestations théâtrales, poétiques.

Farah & Salam seront à Palestine en Campagne 2015  ; vous pourrez les rencontrer, les découvrir ou les redécouvrir !

Previous Taher Fawzi Bakeer à Palestine en Campagne 2015
Next Habib Al-Deek à Palestine en Campagne 2015

About author

A lire aussi ...

A la une

La résistance palestinienne récompensée au Feofd

La 2e édition du Festival Europe-Orient du film documentaire, un événement initié par l’Association marocaine des études médiatiques et des films documentaires (AMEMFD), a remis son Grand Prix le 13

Culture

Résistance : le cirque aussi

Palestinian Circus School : une école qui enseigne les arts du cirque au Moyen-Orient ; c’est en Palestine qu’elle se trouve.  Pour Shadi Zmerrod, son directeur, le « projet d’une vie » était avant tout

Culture

Réalités palestiniennes au festival de Confolens

Seule en scène, la troupe «Gidoor», de Doha en Palestine, fait un tabac. Mais hors de question pour elle d’apparaître sur scène avec la troupe israélienne. Gidoor a  refusé de